Psalterium

 

   
Home
Up

Full description of Pseaumes octantetrois 1551

 

- style Pidoux:

 

GE51/II

NB : 26.3.1551 (privilege d’imprimer)

 vgl. R.C. 45, fol 232v van 24.3.51… (Beza asks permission to print)

 

 

PSEAUMES // OCTANTETROIS DE // David, mis en rime francoise. A savoir, qua- // ranteneuf par Clement Marot, avec le Canti- // que de Simeon & les dix Commandemens. // Et trentequatre par Theodore de Besze, de // Vezelay en Bourgongne.

[printer's mark]

Avec privilege pour les Pseaumes dudict Besze // A GENEVE. // De l’imprimerie de Jean Crespin // M. D. LI.

 

copy since 1966 at Rutgers University Library / New Brunswick, New Jersey (facsimile 1973)

 

Contenu :

CALVIN - epistre au Lecteur : A tous chretiens (42/II) : 10/6/43

EXTRAIT DU PRIVILEGE

IL est permis à Jean Crespin, d’imprimer sans notes ou avec notes, les Pseaumes de David, traduits en rime Francoise par Theodore de Besze, professeur de la Langue Grecque en l’université de Lausanne. Et defenses faites à tous imprimeurs & libraires, ou autres, de ne les imprimer, ne faire imprimer, ou ailleurs imprimez vendre, iusques à trois ans prochains : Sur les peines contenues au privilege octroyé par les Seigneurs Syndiques & Conseil de Geneve, audict de Besze, pour lesdicts Pseaumes, en date de vingsixieme de Mars, mil cinq cens cinquante & un. Ainsi signé

 C. Rofet

 

- BEZE -  A l’Eglise de nostre Seigneur : Petit Troupeau (53/IC)

- PSEAUMES QUARANTENEUF traduits par Clement Marot. // ET TRENTEQUATRE par Theodore de Besze

83 psalms… (see GE54)

after ps. 143 : Fin des Pseaumes mis en rime

- Le Cantique de Simeon LUC II Nunc dimittis servum tuum CL. MA. 202f

- Les Commandemens de Dieu EXODE XX. Audi Israel CL. MA. FIN 201d

 pagenumbers stop (p. 288) !

 

V i. Priere devant le repas (with melody / t Marot) 203b

--  Priere apres le repas (with melody / t Marot) 204b

V ii. Les articles de la Foy (without melody / t Marot)

-- L’oraison de Nostre Seigneur Iesus Christ MATTH VI. Pater noster qui es in caelis CL.MA. (without melody)

V. iii. Advertissement touchant les chants de Pseaumes Louis Bourgeois (r/v).

 

[ for text see infra ]

 

V iiii. Table pour trouver les Pseaumes selon l’ordre qu’on les chante dans l’Eglise //  de Geneve, tant le Dimanche au matin & soir, que le Mercredi, iour des prieres. 

folionumbers stop]

 

[V vi] Autre TABLE des Pseaumes : tant de ceux de Cl. Marot, que de Th. de Besze.

 (alfabetisch) tot V. 7v]


[V viii.] Epitaphe de Clement Marot

 Par E.. du Modilin

 Quercy, la Court, le Piedmont, l’univers,

 Me fit, me tint, m’enterra, me cognut :

 Quercy mon los, la Court tout mon temps eut,

 Piedmont mes os, & l’univers mes vers.

 

 De Theodore de Besze, Epigramma,

 Par le mesme.

 Besze fut lors de la peste accueuilli,

 Qu'il retouchoit ceste harpe immortelle:

 Mais pourquoy fut Besze d'elle assailli?

 Besze assailloit la peste à tous mortelle.

 

 Sonnet aus Poëtes de ce temps, en la faveur

 des traducteurs de Pseaumes

 Par le mesme

 Bien que fuyans par la celeste trace,

Croyez au vol du chavel de vos cieus,

Pour estonner l’aureille de vos dieus,

Des vieus fredons de la lyrique grace :

 Bien que feigniez (armés de docte audace)

Ne craindre point le pasage oubileus :

Bien qu’effaciez de traicts delicieus

Le noir oubli, qui vos amis efface :

 Cil qui sonnant sous ce prince ancien,

Quietant le son Tesbain & Tracien,

De Iesus Christ le troupe va duisant

Puisque nous tous de los a merité,

Esperant bien plus seure éternité,

Ayant pour but le seul eternisant.

 

 RIEN A MON RIEN

 

 

La forme des Prieres etc…

Catechisme..

 

 

[text]

 

ADVERTISSEMENT

touchant les chants des Pseaumes.

 

L OV I S B OU R G E O I S;

AVS LECTEVRS

 

S.

 

Voyant le grand discord (amis Lecteurs) qui se faisoit trop souvent en chantant les Pseaumes, par ceus qui ne entendent rien en musique, & qui toutefois veulent estre ouis par dessus tous les autres, & que pour advertissement que j'en fisse, on ne s'en corrigeoit point, ainsqu'on allait de.mal en pis: j'ay faict, de l'authorité de nos Seigneurs et superieurs, & par l'advis des Ministres, d'autres chants aus Pseaumes esquels on discordoit ainsi: puis que j'estoye ja en train de mettre en chant ceus que Theodore de Besze a traduicts & mis en vers Francois, à fin de les assembler tout en un, & les chanter, de bon accord. Lesquels chants j'ay faicts aisés, & vous seront (comme j'espere ) agreables, quand les aurez un peu accoustumés. Mais cependant, que nul ne s'ingere de chanter, s'il n'est asseuré de bien dire: & que ceus qui n'y sauront rien, se contentent d'escouter les autres & d'apprendre en silence, jusques à ce qu'ils puissent accorder avec les bien chantans: car on est deliberé d'y prendre garde de pres, de peur que la reverence deuë en chose si saincte, ne soit profanée par un tel desordre. J'ay approprié deus ou trois Pseaumes à quelques chants dont nous avons autrefois abusé, ce qui ne vous doit non plus offenser que le son de la cloche, & autres choses qui autrefois ont servi à mal, & (V iii verso) maintenant à bien. Les chants des Pseaumes refaits, sont du 3. 7. le commencement du 10. le 11.12. 25. 45. 46. 51.101.110. & le 113. Au 37. j'ay abaissé la troisieme note du second verset, pource qu'elle estoit trop haute & contrainte, & l'ay mise du ton des deus qui la precedent. Au 86. & 107. j'ay faict que le commencement de chacun verset est grave & pesant, comme la matiere le requiert. Au Pseaume,118. il m'a fallu changer le chant du second verset, pource qu'on y discordoit. Pareillement au Pseau. 137. j' ay haussé la cinquieme syllabe du cinquieme verset, pour eviter le discord de seconde, qui s'y faisoit ordinairement. Parquoy, que chacun en soit adverti, & que les ignorans de musique en tout temps prestent:l'aureille à ceus qui s'y entendent: c'est à dire, qu'en chantant ils ne presument de pousser & elever leurs voix si haut qu'ils voudroyent bien, & qu'en rondeur de chant, & sans se faire trainer (comme ils ont de coustume) ils se conforment à eus : à fin que tout aille de bon ordre en l'eglise de Dieu. Ceci X estant sus une note qui pend en bas, servira pour advertir de ne descendre la voix qu'a demi ton: & s'il est dessous une qui tende en haut ce sera pour elever la voix d'un ton. Or donc (mes freres) je vous supplie prendre à la bonne part ce que j'ay faict, veu que je n'ay tasché qu'à vous oster de fascherie, & vous inciter à glorifier le Seigneur de cueur alegre: lequel je prie nous en faire â tous la grace. Ainsi soit-il.